LE SENTIMENT DE LA MERVEILLE
(Notes de lectures)
« Il n’y a pas, il n’y a sans doute jamais eu de grand poète (et c’est pourquoi les religions du salut au fond ne les aiment guère), de poète si sombre, si désespéré qu’il soit, sans qu’on trouve au fond de lui, tout au fond, le sentiment de la merveille, de la merveille unique que c’est d’avoir vécu dans ce monde et dans nul autre. »
  

Julien Gracq
 

Le temps des poètes…
Je comprenais à présent que j’avais jusqu’ici manqué de densité, de poids spécifique. Lorsqu’on est trop léger, il est tout bonnement impossible de s’enfoncer, c’est évident, c’est une loi physique que l’on apprend à l’école. Je fus apaisée d’être enfin allée au fond.
Avant de m’endormir, je songe (…) que seul un effort tenace et obstiné confère un sens aux petites unités de temps que nous vivons.
Christa Wolf
La poésie c’est bon / pour les oisons les oiseaux les oisifs / disait mon père et tu ferais / mieux d’apprendre le code civil / moi j’apprenais le tango la biguine / à dire je t’aime en Catalan / en Croate en Turc en Polonais / aujourd’hui je ne dis plus jamais / je t’aime à personne en aucune / langue je suis là vieillissant / dans la bicoque du faubourg / frappée aussi d’alignement.
Jean Claude Pirotte
Ayant médité la vie ample et brève
Jude Stéfan
J’ai toujours eu la certitude de venir d’une mort infinie que ma naissance aurait interrompue momentanément et à laquelle, je sais devoir retourner.
Rezvani
Soyons monde chacun, nul autre ne nous faut.
Bien qu’on se meuve un temps, ayant l’air d’être en vie.
John Donne

Ma journée sur la terre touche à sa fin, j’attends le soir, sans effroi. Et le passé devant moi déjà ne jette plus son ombre.
Sophia Parnok
L’homme est assujetti au temps et néanmoins il est par nature étranger au temps… Car le temps est quelque chose de forcé qui ne demande qu’à finir.
Joseph de Maistre
Quand il m’arrive de sentir que mon temps est peu de chose, je pense à celui qui s’écoule simultanément dans bien des endroits du monde et qui passe prés du mien : ce sont des arbres qui chassent des pollens, des femmes qui attendent une rupture des eaux, un garçon qui étudie un vers de Dante, mille cloches de récréation qui sonnent dans toutes les écoles du monde, du vin qui fermente au soutirage, toutes choses qui arrivent au même moment et qui alliant leur temps au mien, lui donnent de  l’ampleur.
Erri De Luca
L’histoire de chacun se fait à travers le besoin d’être reconnu sans limite ; L’amitié désigne cette capacité infinie de reconnaissance. Imaginer que ce besoin soit constamment celui d’autrui, que l’autre comme nous même soit livré à cette exigence et acharné à obtenir réponse, qu’il se dévore lui-même et qu’il soit comme une bête si la réponse ne vient pas, c’est à quoi on devrait s’obliger et c’est l’enfer de la vie quand on y manque.
Robert Antelme
Il ne saura pas ce que c’est de construire une vie avec un autre. D’avoir un enfant qui se glisse à ses côtés quand on traîne au lit, un dimanche matin. De travailler des heures durant, puis de retourner sur ce qu’on a fait. De voir le déclin de ses parents et d’attendre leur disparition. De perdre la foi. De prier quand même. De persister. Nous sommes faits pour persister, pour boucler un tour complet. C’est ainsi que nous découvrons qui nous sommes.
Tobias Wolf
L’homme ne peut choisir qu’entre le suicide et l’effort : L’utilité supérieure de l’art, c’est de donner à cet effort un accent d’enthousiasme dont la morale le prive et de replacer sans lassitude un cœur vivant dans la poitrine de la mort.
Elie Faure
Hier, en revenant en vélo de Martigny, en voyant toutes les montagnes blanches, puis délicatement roses, j’ai senti que je n’étais fait que pour la beauté et je l’ai crié. Mais probablement que je mourrai et que je ne connaîtrai jamais la plénitude.
Maurice Chappaz
Quand on ne me demande pas ce qu’est le temps, je le sais ; Quand on me demande qu’est-ce que le temps, je ne sais plus.
Saint Augustin
Tu sais la vie, ce n’est pas l’état civil, la vie est toujours ailleurs, de toute façon, la véritable enfance c’est celle qu’on se choisit quand on est adulte, ou quand on est vieux, alors on prend par la main son enfance qui n’est pas l’enfance réelle mais qui est la plus vraie pourtant…
Antonio Tabuchi
Qui veut vivre a besoin de se reposer dans l’illusion d’une histoire…
Maurice Blanchot
Vous auriez également découvert que l’écriture relève davantage de l’absence que de la présence, et que c’est d’ailleurs ce décalage qui ouvre en elle une fêlure propice au plaisir, ou au tourment d’écrire.
Bernard Noël

Publié dans : Non classé | le 20 May, 2006 |1 Commentaire »

Bonjour tout le monde !

Bienvenue sur Unblog.fr. Ceci est votre premier post. Editez ou effacez le en vous rendant dans votre interface d’administration, et commencez à bloguer !
Des questions ? Visitez les forums d’aide !

Publié dans : Non classé | le 20 May, 2006 |1 Commentaire »

sic illustration "-Sachant... |
BRAVIGOU |
Imagine !! .... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MES AQUARELLES
| jador-les-chevaux
| PERLES A GOGO...